SsangYong Korando 2017
Le SsangYong Korando 2017 adopte une face avant complètement revue.

Lancé en 2010, le SUV coréen subit aujourd’hui son deuxième restylage. Commercialisé en Corée du Sud depuis janvier, ce SsangYong Korando 2017 sera révélé en Europe à l’occasion du Salon de Genève. Il adopte une face avant inédite, totalement revue pour ressembler à son petit frère le Tivoli.

Depuis son rachat par l’indien Mahindra en 2010, il semblerait que SsangYong mette de l’ordre dans sa gamme. Moins porté sur les bizarreries, le spécialiste coréen du SUV et du 4×4 offre désormais une certaine logique. Après le lancement du Tivoli et en attendant le futur Rexton, voici le SsangYong Korando 2017. Modèle cœur de gamme du constructeur, ce SUV compact voit sa face avant totalement remodelée. Ainsi, un air de famille est créé avec son petit frère le Tivoli. La calandre horizontale du Korando, bordée de chromes, se fait plus agressive. Les phares plus anguleux ajoutent une dose de caractère à ce modèle, dont la première mouture devait son style à Italdesign-Guigiaro. En conséquence, les ailes et capot sont également nouveaux.

Le SsangYong Korando 2017 conserve son moteur Diesel

Techniquement, le SsangYong Korando 2017 demeure identique à son prédécesseur. Ainsi, il reste fidèle au moteur quatre-cylindres Diesel e-XDi 220, d’une puissance de 178 ch. Il faut dire que ce bloc, assez récent, a rejoint la gamme fin 2015 à l’occasion du passage à la norme Euro 6. Du point de vue de l’équipement, le SsangYong Korando 2017 profite de quelques nouveautés. Ainsi, on voit apparaître une caméra avant, doublée d’un radar de stationnement. A l’arrière, le nouveau bouclier intègre désormais quatre radars de recul. Enfin, on note des nouvelles jantes à cinq branches diamantées. A l’intérieur, les modifications sont minimes, avec simplement l’arrivée d’un nouveau grain de plastique imitant le carbone.

Pour l’instant, SsangYong n’a pas dévoilé les tarifs de cette nouvelle version. Ils devraient toutefois se montrer raisonnables, dans la lignée de la version actuelle. Celle-ci débute en effet à 25.490 €. Le choix est toujours permis entre deux ou quatre roues motrices, boîte manuelle ou automatique. Les concurrents visés sont les Nissan Qashqai, Hyundai Tucson, Kia Sportage et Peugeot 3008. Notons que le Salon de Genève, où ce SsagnYong Korando 2017 sera dévoilé, verra l’apparition d’un nouveau rival, le Mitsubishi Eclipse Cross. Sur le stand SsangYong, le Korando partagera la vedette avec le concept-car XAVL.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici