SsangYong Korando 2013
Le SsangYong Korando entend concurrencer le Nissan Qashqai.

Le SsangYong Korando signe l’arrivée du constructeur coréen sur le marché des SUV compacts. Il fut conçu sous l’égide du chinois SAIC, propriétaire de la marque jusqu’en 2010. Ses lignes se révèlent plus consensuelles que la moyenne des modèles de la marque. Comme le veut la tradition maison, il mise sur un rapport prix/équipement avantageux.

Chez SsangYong Korando est un nom traditionnel. En effet, ce patronyme a désigné les premiers modèles de la marque, des Jeep CJ-7 fabriquées sous licence. Après une nouvelle génération aux lignes néo-rétro assez originales, le constructeur coréen a choisi de relancer un nouveau modèle portant ce nom. La troisième génération de Korando a donc débarqué en 2010, sous une forme qui n’a plus grand-chose à voir avec les précédentes.

Les deux premiers SsangYong Korando étaient des 4×4 traditionnels à châssis séparé. Le modèle lancé en 2010 se civilise, en adoptant une structure monocoque et un style bien plus consensuel. Comme le veut la tradition maison, le Korando a été annoncé par une flopée de concept-car. Le ballet a commencé au Mondial de l’Automobile de Paris en 2008, avec le C200 signé Italdesign. Celui-ci a été suivi de deux variantes au salon de Busan en 2009, les C200 Aero, au look sportif, et C200 Eco, un modèle hybride.

Le SsangYong Korando doit ses lignes à Giugiaro

Très proche des concept-cars, le SsangYong Korando de série se place dans la catégorie des SUV compacts. Il vise donc les Nissan Qashqai, Peugeot 3008, Volkswagen Tiguan et Ford Kuga. Son style signé Italdesign-Giugiaro, assez conventionnel, ne lui permet pas de se démarquer. Toutefois, il mise comme les autres productions coréennes sur un rapport prix/équipement des plus avantageux. Sous le capot, les moteur Diesel sont nouveaux, conçus avec le spécialiste autrichien AVL. Le SsangYong Korando a subi deux restylages. L’un en 2013, où face avant et planche de bord ont été renouvelées. Le deuxième en 2017, avec une nouvelle face avant plus agressive.

Les grandes dates :

Octobre 2008 : présentation du concept-car C200 au Mondial de l’Automobile de Paris

Avril 2009 : présentation des concept-cars C200 Eco (hybride) et C200 Aero au salon de Séoul

Avril 2010 : présentation du concept-car Ssangyong Korando C au Salon du Busan, très proche de la série

Septembre 2010 : lancement du SsangYong Korando. En France, il est disponible en deux ou quatre roues motrices, avec un moteur Diesel e-XDi 200 de 175 ch. Sur d’autres marchés, un essence e-XGi de 149 ch est également proposé.

Avril 2011 : SsangYong présente le concept-car KEV2 au Salon de Busan. Ce modèle électrique est basé sur le Korando.

Avril 2012 : lancement d’une version Diesel de 150 ch.

Juillet 2013 : SsangYong présente le concept-car Korando C EV-R, électrique à prolongateur d’autonomie.

Août 2013 : présentation du Korando restylé, avec une nouvelle planche de bord.

Octobre 2015 : le SsangYong Korando adopte un nouveau moteur Diesel e-XDi 220 de 178 ch, répondant à la norme Euro 6.

Janvier 2017 : restylage du Korando en Corée

Mars 2017 : restylage du Korando à l’occasion du Salon de Genève

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici