AccueilA LA UNETesla Cybertruck : l'odyssée tout terrain

Tesla Cybertruck : l’odyssée tout terrain

Tesla Cybertruck

Quand Tesla a dévoilé le Cybertruck, c’était moins une présentation qu’une déclaration de guerre contre les conventions.

Avec son design taillé à la serpe et ses performances qui défient toute concurrence, le Cybertruck promet de redéfinir le segment des pick-up – électriques ou non. Alors, quand l’opportunité de mettre à l’épreuve ce colosse s’est présentée, c’est avec une curiosité piquée au vif que nous avons pris le volant sur les highways américaines et les zones de franchissement du domaine tout-terrain RAM, en exclusivité en France.

Tesla Cybertruck puissance 3

En fin d’année, Tesla a commencé à livrer son véhicule tant attendu, le Cybertruck, offrant trois modèles aux capacités variées. Le trimoteur Cyberbeast se place en tête avec une puissance de 625 kW (845 ch) et un couple impressionnant de 14 000 Nm. A environ 100 000 dollars HT (qui se transformeront sûrement en 150 000 euros TTC en France), il promet une autonomie de 515 km, marquant une avancée significative dans l’ingénierie des véhicules électriques. La variante bimoteur AWD, d’un coût de 79 990 dollars HT, n’est pas en reste avec ses 444 kW (600 ch), une autonomie de 547 km et la capacité d’accélérer de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes. En 2025, nous attendons le modèle monomoteur propulsion, qui offrira 402 km d’autonomie et une accélération de 0 à 100 km/h en 6,5 secondes pour un prix d’entrée de 60 990 dollars.

Une nouvelle ère

Chaque modèle du Cybertruck repousse les limites de ce qu’on attend d’un pick-up électrique. Celui de notre essai, le Cyberbeast, défie les lois de la physique avec son accélération de 0 à 100 km/h en seulement 2,8 secondes malgré un poids de 3 100 kg. Sa batterie de 123 kWh la plus grande proposée par Tesla, illustre bien l’ambition de la marque à dominer le marché du pick-up électrique. L’innovation ne s’arrête pas là. Avec un système alimenté par une architecture de 800 V, une première pour Tesla, le Cybertruck pro- met des recharges allant jusqu’à 350 kW. Cela signifie que les utilisateurs pourront bénéficier de 206 km d’autonomie ajoutée en seulement 15 minutes de recharge sur un Superchargeur V4. 

Cyberbeast Tesla
La configuration trimoteur se distingue par deux moteurs à induction sur l’essieu arrière et un moteur à aimant permanent à l’avant, s’inspirant de la Tesla Model S Plaid. Elle abat le 0 à 100 en 2,8 secondes, malgré un poids de 3 100 kg, grâce à une batterie de 123 kWh.

Un futur inoxydable

L’esthétique du Cybertruck est aussi audacieuse que sa technologie. Franz von Holzhausen, chef de design chez Tesla, et son équipe se sont inspirés de références iconiques, allant de la Lotus Esprit au bombardier furtif F-117 Nighthawk, pour créer un véhicule qui tranche radicalement avec tout ce que l’industrie automobile a connu. Ce pick-up d’un nouveau genre adopte un design exosquelettique en acier inoxydable, non seulement pour son allure distinctive, mais aussi pour ses propriétés de robustesse exceptionnelles. La fabrication de cet exosquelettes a présenté des défis inédits, notamment en raison de la difficulté à plier l’acier inoxydable sans altérer sa surface.

Retrouvez notre essai complet dans les pages de Génération 4×4 Magazine numéro 82. Actuellement disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne. 

couverture Génération 4x4 Magazine
Retrouvez notre magazine en kiosque et sur notre boutique en ligne !

Retrouvez aussi tous nos essais disponibles sur notre site internet ici !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Must Read

Jeep Avenger version 4xe

Jeep Avenger version 4xe

0
Jeep Avenger version 4xe Enfin la version intégrale Jeep Avenger version 4xe - Présenté en 100 % électrique puis décliné en thermique ou micro-hybride, on attendait...