Nissan Qashqai DCI 130 All Mode Tekna +

Best-seller de la gamme Nissan, le Nissan Qashqai DCI 130 évolue avec une infinie prudence. Cette version restylée gagne en personnalité mais n’est pas encore prête à affronter les terrains difficiles…

Au lancement du premier Nissan Qashqai, il y a exactement dix ans, tous les observateurs ont regardé ce nouveau venu avec des yeux ronds.Le service marketing du constructeur affirmait alors à qui voulait l’entendre que ce modèle remplaçait la fade berline Almera. Mais aussi et surtout qu’il attaquait de front les berlines les plus en vue du segment, Volkswagen Golf en tête, et non pas les quelques SUV compacts alors présents sur le marché, à commencer par les Hyundai Tucson et Kia Sportage. Et, de fait, le tarif du Japonais le plaçait pile en face des berlines. Le pari a fonctionné au-delà des espérances : 2,8 millions de Qashqai ont trouvé preneur en dix ans. De fauteur de trouble, le Qashqai est devenu élève sage. Bien entendu, devant le succès, tous les constructeurs ou presque ont reproduit la formule. Et pas question pour le Japonais de chambouler une clientèle qui lui est acquise : c’est avec circonspection que designers et ingénieurs renouvellent leur bébé favori. Ainsi, le restylage de la deuxième génération pourrait presque passer inaperçu à première vue. Pourtant, toute la face avant est nouvelle : calandre, phares et capot ont été revus pour s’inscrire dans la mouvance des derniers modèles et concept-cars de la marque. Cela peut paraître subtil à première vue, mais le changement est réel.

une sellerie inspirée par Ds

A l’intérieur, la principale nouveauté concerne l’arrivée d’une finition haut de gamme Tekna+. Celle-ci se distingue avant tout par une inédite sellerie en cuir façon bracelet de montre, directement inspirée par ce qui se fait chez DS. Pour le reste, l’équipement est complet, à un détail près. Malgré l’arrivée l’année prochaine d’un système de conduite autonome, le Nissan Qashqai DCI n’est aujourd’hui pas capable de proposer un régulateur adaptatif, même en option ! Il faut donc se contenter des anciens boutons, tout de même placés sur un nouveau volant, plus esthétique. Techniquement, les modifications sont limitées. Elles concernent principalement les réglages de suspension, avec des barres antiroulis majorées et mieux équilibrées. Certes, l’ensemble paraît plus équilibré qu’auparavant. L’arrière est mieux maintenu,quoique toujours prompt à décrocher en situation d’urgence. Mais le train avant, certes assez bien guidé, est desservi par une direction moyennement informative. Il n’y a guère qu’à un rythme tranquille que le Nissan Qashqai DCI donne l’illusion de la sportivité. Par ailleurs, ces réglages desservent le confort, avec une suspension assez trépidante, guère aidée par les roues de 19 pouces chaussées de pneus taille basse.Guère passionnant, le Qashqai a le mérite de se montrer discret sur longs parcours.

Essai complet du Nissan Qashqai DCI 130 dans Génération 4×4 n°36

Nissan Qashqai DCI 130 All Mode Tekna +
Prix du modèle essayé : 37 600 € (à partir de 31 550 €)
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne diesel turbo
Cylindrée [cm3] : 1 598
Puis. max. [ch. à tr/mn] : 130 à 4 000
Couple maxi [Nm à tr/mn] : 320 à 1 750
Boîte de vitesses : manuelle à 6 rapports
Transmission : intégrale à embrayage multidisques
Nbre de portes/places : 5/5
Suspension AV/AR : MacPherson/multibras
Electronique embarquée : ESP/sélection de modes de transmission
Stop & Start : oui
Pneus/Jantes : Dunlop Sport MAXX 225/45R19
DIMENSIONS/CAPACITES
L/l/h [mm] : 4 394/1 806/1 595
Empattement [mm] : 2 646
Garde au sol [mm] : 180
Poids à vide [kg] : 1 540
Poids tractable [kg] : 1 800
Vitesse maximale [km/h] : 190
0 à 100 km/h (s) : 10,5
Consommation constructeur (l/100 km) :
Mixte/urbain/extra urbain : 4,9/5,7/4,5
Emission CO2 (g/km) : 129

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici