Dacia Duster dCi 110 4x4 Prestige

Notre Dacia Duster dCi 110  flambant neuf n’attire pas autant l’oeil que nous l’aurions pensé.

Question timing, ce fut serré. Mais nous y sommes parvenus ! En effet, pour cet événement qu’est le lancement de la deuxième génération de Dacia Duster, nous voulions sortir des sentiers battus. La présentation presse internationale ayant lieu en Grèce début décembre, elle arrivait trop tard pour le bouclage de notre précédent numéro. Alors, avec l’aide du service presse de Renault, nous nous sommes organisés pour récupérer un Dacia Duster dCi 110 juste après l’arrivée en France des exemplaires de retour de la Méditerranée, le 10 janvier. Puis nous avons directement filé à la montagne, à Tignes, pour que votre magazine préféré soit le premier à jauger cette nouveauté tant attendue sur la neige. Avec une telle primeur, nous nous attendions à ce que nombre de passants se dévissent la tête sur notre passage. Etonnamment, ce n’est pas le cas. Hormis quelques propriétaires de l’ancien Duster, notre monture flambant neuve (moins de 800 km au compteur lorsque nous l’avons récupérée) passe quasiment inaperçue. Trop discrète cette nouvelle génération ? Pourtant, notre exemplaire revêt une robe Orange Atacama qui se repère de loin. 

Moins de rusticité à l’intérieur
L’habitacle du nouveau Dacia Duster dCi 110 témoigne également d’une volonté de montée en gamme. Cela passe déjà par un dessin plus valorisant : les trois aérateurs ronds au sommet de la console centrale ajoutent une touche de chic à l’ensemble. Ils trouvent leur symétrique dans les commandes rotatives de la climatisation automatique. C’est la première fois que cet équipement est disponible à bord d’une Dacia (voir encadré). Ces molettes apparaissent agréables à manipuler, tout comme la rangée de petits commutateurs situés juste sous l’écran central. Malgré ces petits raffinements, il ne faut toutefois pas s’attendre à une finition digne d’un modèle premium. Les plastiques sont toujours uniformément durs et sonnent parfois creux, notamment sous la baie de pare-brise. Mais les ajustages sont précis et la construction monobloc de la planche de bord semble garantir l’absence de bruits de mobilier au fil des ans. Que ce soit en termes de qualité ou de style, l’aspect intérieur nous rappelle le Suzuki Vitara, qui réclame au moins 3 000 euros de plus à motorisation équivalente. Concernant l’ergonomie, pas de grosse critique, si ce n’est un bouton d’allumage du régulateur de vitesses, mal situé entre les deux sièges avant. Le système d’info divertissement est placé plus haut que sur l’ancienne mouture, ce qui n’est pas un luxe. Les fonctionnalités relativement limitées (pas de réglage de la balance ni des basses, par exemple) permettent une utilisation particulièrement simple.

Essai complet du  Dacia Duster dCi 110 4×4 dans Génération 4×4 n°40

Dacia Duster dCi 110 4x4 Prestige
Prix du modèle essayé : 20 650 € (à partir de 17 750 €)
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne diesel turbo
Cylindrée [cm3] : 1 461
Puis. max. [ch. à tr/mn] : 110 à 4 000
Couple maxi [Nm à tr/mn] : 260 à 1 750
Boîte de vitesses : manuelle à 6 rapports
Transmission : intégrale à embrayage
multdisques
Nbre de portes/places : 5/5
Suspension AV/AR : MacPherson/multibras
Electronique embarquée : ESP, sélecteur de
mode de transmission, aide à la descente
Stop & Start : oui
Pneus/Jantes : Bridgestone Dueller 215/60R17
DIMENSIONS/CAPACITES
L/l/h [mm] : 4 341/1 804/1 682
Empattement [mm] : 2 676
Garde au sol [mm] : 210
Poids à vide [kg] : 1 320
Poids tractable [kg] : 582
Vitesse maximale [km/h] : 169
0 à 100 km/h (s) : 12,4
Consommation constructeur (l/100 km) :
Mixte/urbain/extra urbain : 4,7/4,8/4,7
Emission CO2 (g/km) : 123

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici