Dakar 2021 Le rallye se tourne vers l’avenir

Nouvelle victoire pour Peterhansel et après ? Un Dakar Rallye écologique…

Dakar Rallye écologique? Les rescapés de ce 43e Dakar affronteront l’avant dernière étape de ce second épisode en Arabie Saoudite… Peterhansel fonce avec talent vers une nouvelle victoire. Mais, ne lui portons pas la poisse… Aujourd’hui nous parlons de l’avenir de l’une des plus grandes épreuves de sport mécanique de la planète…Et il s’agit bien d ‘elle.

Fidèle à cet esprit pionnier, le Dakar s’engage cette année à bâtir le futur du rallye-raid…Plus écologique.

Depuis sa création en 1979, des déserts d’Afrique à ceux du Moyen Orient en passant par les vastes étendus d’Amérique Latine, le Dakar a toujours été pionnier. Au fil des 43 éditions, les transformations les plus importantes pour le sport et la sécurité ont conduit à la suppression des GPS.

Puis la limitation des cylindrées et évolutions technologiques. Elles ont conduit à l’utilisation des iritracks, des balises Sarsat, du système Sentinel, et cette année encore des gilets airbags pour les motos.

#DakarFuture

À l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue à l’issue de la 9ème étape de son édition 2021 à NEOM, les organisateurs ont expliqué comment le Dakar entendait stimuler l’innovation écologique dans l’univers des rallyes-raids.

Pour ce faire, le Dakar se lance dès aujourd’hui dans un plan ambitieux de transition énergétique, baptisé « DakarFuture ». Cette transition énergétique graduelle se fera sur deux volets :

la motorisation des autos et camions en course

les émissions liées à la logistique nécessaire à l’organisation.

Dakar 2021 Le rallye se tourne vers l’avenir Nouvelle victoire pour Peterhansel et après ?
Une partie du bivouac déjà équipée

Concernant les véhicules, le Dakar compte jouer à fond son rôle de laboratoire à ciel ouvert pour stimuler, tester et valider les progrès techniques mis en œuvre par les constructeurs, gageant que les véhicules de course d’aujourd’hui, sont les véhicules de série de demain.

Cette implémentation sera graduelle 

–          Dès l’édition 2022, une catégorie spécifique « énergies alternatives » sera créée afin de mettre en avant les compétiteurs à bord de voitures et camions hybrides, électriques, à hydrogène ou bénéficiant d’autres techniques assurant une réduction significative des émissions. Les règlements sportifs seront adaptés en tenant compte des balances de performances afin que tous les projets puissent rester compétitifs.

–          En 2026, l’intégralité des concurrents élites des catégories autos et camions du Dakar devront impérativement engager des véhicules répondant à la nouvelle norme fixée à très faibles émissions.

Le développement de ces technologies devra ensuite pouvoir bénéficier aux concurrents amateurs afin de leur permettre. Dès 2030, Il devront acquérir des véhicules qui leur permettront de répondre à cette exigence. En 2030, les catégories autos et camions seront constituées uniquement de véhicules à faible émissions.

Dakar 2021 Le rallye se tourne vers l’avenir Nouvelle victoire pour Peterhansel et après ?
Le Dakar 2030 ? Terrain d’essai de nouvelles technologie

Afin de donner corps à cet ambitieux objectif, quatre projets déjà mis en œuvre ont été présentés :

–          Sven Quandt, PDG de Q-Motorsport, l’équipe en charge du projet Dakar pour le compte d’Audi Sport a présenté le projet d’un véhicule tout électrique avec l’objectif de participer au Dakar en 2022 avec Audi Sport.

–          Eric Boudot, PDG de Green Corp Konnection a de son côté promis une voiture à hydrogène pour le Dakar 2023 avec GCK Motorsport.

–          C’est cette même année qu’ont choisie Cyril Despres et Mike Horn pour lancer avec Gen-Z, leur voiture à hydrogène.

–          Enfin, Christophe Gaussin, PDG de Gaussin Group, a présenté le H2 Racing Truck, le camion à hydrogène prévu sur la ligne de départ du Dakar 2022.

Energie solaire sur le bivouac cette année

Le Dakar se lance dans un vaste projet de transformation. Il vise à la création d’un bivouac exclusivement alimenté par des énergie renouvelables. Ainsi, une première expérience visant une partie du bivouac.

Ainsi, a été mise en place cette année sur le bivouac de NEOM une expérience. La salle de presse, l’écran du briefing, les espaces Compétiteurs et Officiels, étaient alimentés depuis deux jours grâce à une technologie innovante de panneaux solaires. Dans un avenir proche, c’est tout le bivouac qui sera concerné.

Le Dakar aura une nouvelle fois innové…Pour que l’aventure continue.Dakar 2021 Le rallye se tourne vers l’avenir Nouvelle victoire pour Peterhansel et après ?

Dakar Rallye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici