Dakar 2020 Sainz Carlos (esp), Cruz Lucas (esp), Mini John Cooper Works Buggy, Bahrain JCW X-Raid Team, Car, ambiance on the podium at the arrival of the Dakar 2020, in Qiddiya, Saudi Arabia, on January 17, 2020 -
,

Rallye Dakar 2020 Carlos Sainz l’emporte

Les trois pilotes qui occupent le podium totalisent 50 participations en autos et maintenant 14 titres. La connaissance de la région et la fiabilité d’un Hilux Toyota ayant fait ses preuves donnait la faveur des pronostics à Nasser Al-Attiyah, mais le buggy Mini confié à Sainz n’a jamais fait défaut traçant sa voie dans le désert vers le succès. En tête dès le soir de la 3e étape puis à la journée de repos,  Sainz surnommé justement “El Matador“ n’a tremblé que sur la 8e spéciale où il a perdu une partie de sa marge (erreur de navigation), sur ses deux plus proches poursuivant et a finalement résisté à leurs tentatives d’intimidation jusqu’à Qiddiya.Dakar Carlos Sainz vainqueur 2020Carlos Sainz à son arrivée « Je me sens super heureux, il y a eu beaucoup d’efforts. Entraînement physique, préparation du buggy avec l’équipe X Raid. Nous avons beaucoup travaillé. Nous avons gagné ce Dakar à partir du premier jour, nous n’avons pas cessé d’attaquer à fond tout au long de ces 12 étapes ».

Carlos Sainz est depuis longtemps davantage qu’un pilote, une véritable légende de ce sport. Malchanceux sur le Dakar entre 2013 et 2017 Sainz conserve à 57 ans une soif de victoire intacte.

Avec son professionnalisme presque obsessionnel, il a fait son entrée en Championnat du monde des rallyes  (WRC) et a remporté les titres mondiaux en 1990 et 1992, devenant le quatrième pilote de l’histoire à remporter le plus grand nombre de victoires de la discipline.

En 2006, Sainz a fait ses débuts sur le Dakar encore Africain et a commencé à acquérir l’expérience nécessaire lui permettant de s’imposer en 2010 avec le Volkswagen Touareg lors du deuxième Dakar Sud-Américain. Il remonte sur la première marche du podium en 2018 avec la Peugeot 3008 DKR. Ces deux titres étant remportés en duo avec son compatriote et co-pilote Lucas Cruz.

Cette année, en Arabie Saoudite, il défendait les couleurs du Team Allemand X-Raid face à la puissante escouade Toyota. Bien qu’il n’ait pas pu boucler tous les tests qu’il souhaitait réaliser avec le buggy JCW  (Catégorie T1.4 2 roues motrices diesel), le pilote madrilène était satisfait des améliorations apportées au niveau des suspensions, des freins et de la répartition des masses.

First-placed for the auto category JCW X-RAID Team Spain's driver Carlos Sainz (C), celebrates as he is congratulated by second-placed Toyota's team Qatar's driver Nasser Al-Attiyah (R) and by third-placed JCW X-RAID Team France's Stephane Peterhansel on the finish area in Qiddiya at the end of the stage 12 of the Dakar 2020 between Haradh and Qiddiya, Saudi Arabia, on January 17, 2020.

Au total, 234 des 342 véhicules partis de Jeddah (68,4 %) figurent au classement général final de l’épreuve : 96 motos, 12 quads, 57 autos, 29 SSV et 40 camions. 22 véhicules ayant abandonné en cours de route ont par ailleurs atteint Qiddiya dans le cadre de la formule Dakar Experience.

Dakar 2020

Le podium
1. C. Sainz (ESP) / L. Cruz (ESP) MINI JCW Buggy – 42h 59m 17s
2. N. Al-Attiyah (QAT) / M. Baumel (FRA) Toyota – 43h 05m 58s
3. S. Peterhansel (FRA) / P. Fiuza (POR) MINI JCW Buggy – 43h 09m 15s

Dakar 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici