AccueilA LA UNEAchat d'un Range Rover Sport d'occasion

Achat d’un Range Rover Sport d’occasion

Dès son lancement en 2005, le Range Rover Sport a connu un succès fulgurant, devenant rapidement le best-seller de la marque à l’Ovale vert.

Près de 20 ans après sa première apparition, nous portons un regard rétrospectif sur la première génération du Range Rover Sport (de 2005 à 2009), désormais plus accessible et bien présente sur le marché de l’occasion.

Range Rover Sport

Bati sur les bases du Discovery 3, lancé un an auparavant et partageant avec lui 60 % de ses composants, le Sport n’a pas remplacé un ancien modèle mais a plutôt captivé un segment de marché inexploré, attirant les amateurs de berlines haut de gamme et de SUV allemands. Le Sport ne se contente pas de performances : il offre également un confort intérieur d’exception et une panoplie d’équipements presque aussi complète que celle du plus luxueux Range Rover L322. Avant de vous aventurer à l’achat, il est crucial de procéder à un examen complet de l’historique d’entretien. La première étape consiste à vérifier la présence des factures d’entretien.

Sans elles, c’est prendre un risque inutile . Procédez ensuite à la vérification standard des niveaux des fluides (moteur froid) : huile moteur, liquide du circuit de refroidissement, liquide de frein, et autres. Après cela, examinez l’état des disques et plaquettes de freins ainsi que celui des pneus. Le Range Rover Sport est réputé pour son usure prononcée sur la partie interne des pneus avant. Il est également crucial que les quatre pneus soient exactement de la même marque, modèle et dimensions. Une différence à ce niveau peut entraîner une sollicitation constante des différentiels et du système de transmission, accélérant l’usure de la mécanique. Ne négligez pas l’inspection des panneaux de carrosserie, de l’antenne sur le toit et des vitrages, en particulier du pare-brise qui, équipé d’un système de dégivrage électrique, peut être coûteux à remplacer.

Corrosion

Terminez par une vérification méticuleuse des dessous du véhicule, une fois celui-ci en position surélevée. La présence de traces de corrosion superficielle est commune et souvent sans gravité, due en partie à la protection par une peinture noire résistante. Toutefois, un examen attentif est recommandé, notamment de la triangulation de suspension et de la ligne d’échappement qui peuvent présenter une légère corrosion. moindre réticence de sa part, il vaut mieux ne pas s’attarder. Les défauts d’entretien, même mineurs, peuvent nécessiter des réparations coûteuses dans un futur proche.

Retrouvez le dossier complet dans les pages de Génération 4×4 Magazine #81. Disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne. 

Article précédent
Article suivant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Must Read

Génération 4x4 n°83

Génération 4×4 n°83

0
Génération 4x4 n°83 Il est dans vos kiosques pour l’été ! Génération 4x4 n°83 - Découvrez le nouveau numéro du magazine Génération 4×4 n°83 ! Plongez dans...
Defender Octa 635 ch

Defender Octa 635 ch

ARB Mobilier bivouac

ARB Mobilier bivouac

Artic Truck New Defender

Artic Truck New Defender