Essai Toyota C-HR 1.2 AWD

Très porté sur la motorisation hybride, Toyota estime que 85 % des C-HR vendus seront de ce type. Cela n’empêche pas le japonais de proposer également une version essence, à transmission intégrale. Celle-ci séduit par le dynamisme de son châssis.
Depuis longtemps spécialiste du 4×4 en tous genres, Toyota a pourtant loupé le coche des crossovers. Ce n’est pas faute d’avoir contribué à l’essor des véhicules surélevé dès 1994 avec le RAV4, s’engouffrant dans une voie défrichée avant lui par les Suzuki Vitara et Samurai. Mais l’Urban Cruiser, lancé avant les Nissan Juke, Renault Captur et Peugeot 2008, a bien vite disparu des radars, faute de succès. Aujourd’hui, Toyota compte prendre sa revanche avec un C-HR fort en style. Voilà sans doute ce qui manquait à l’Urban Cruiser…
Tarif : de 27.400 € à 30.400 €
Essai complet du Toyota C-HR 1.2 AWD dans Génération 4×4 n°29

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici