Mitsubishi Pajero 3,5L V6 GDi

Pas d’équivalent sur le marché de la voiture de course d’occasion. Le Mitsubishi Pajero reste une valeur sûre

Pour Christian Kobloth, le patron de CK Team, depuis sa naissance à Melun en Seineet- Marne, c’est la passion du sport mécanique qui domine. Jeune mécanicien auto, il devient champion de France en Monobike, participe aux 24 Heures du Mans sur deux roues en 1996 et tâte aussi du kart. Il travaille ensuite des années en tant que préparateur pour le compte de Michel Salvatore, célèbre acteur des circuits d’Endurance 4×4. Après cette épopée, Christian s’établit à son compte en tant que préparateur assurant l’assistance course de ses clients. C’est ainsi qu’aujourd’hui, à Varennes-sur-Allier (03), au coeur de sa concession Citroën locale, Christian dispose de quelques bêtes de course qu’il loue pour rouler en compétition. Au milieu de bêtes de concours de la catégorie T1 trône un simple Mitsubishi Pajero, presque le seul reconnaissable par les clients néophytes. Il s’agit d’un T2 selon la Fédération Française, autrement dit un 4×4 d’origine
amélioré. Seuls quelques changements sont autorisés afin de le rendre plus performant. Mais carrosserie, tableau de bord, transmissions et boîte de vitesses doivent rester strictement d’origine. Un intérêt certain pour ceux qui, peut-être comme vous, aimeraient débuter en compétition sans danger et, surtout, sans se ruiner.

Un exemplaire unique
Il y a quelques années quelques Mitsubishi Pajero troisième génération furent importés du Japon pour le compte de BF Goodrich qui souhaitait inviter ses clients sur les rallyes-raids. Il est certainement le seul à avoir survécu à treize ans de carrière. Cet exemplaire pratiquement prêt à courir, équipé du 3,5L V6 essence (V65) en 2014, fut acheté par Christian Kobloth avec 20 000 km au compteur. La mise à jour s’effectue au niveau des éléments de sécurité tels que l’arceau LMT qui s’enrichit de quelques goussets et renforts obligatoires. Le réservoir ATL de 170 litres voit sa poche changée et, enfin,
siège, harnais et extincteur sont renouvelés afin d’obtenir le sésame de la course, autrement dit un nouveau passeport FFSA en catégorie T2 (production).

Essai complet de la préparation du Mitsubishi Pajero 3,5L V6 GDi dans Génération 4×4 n°33

EN BREF
• Marque : Mitsubishi
• Modèle : Pajero 3 - V65
• Motorisation : V6 GDi
• Cylindrée : 3,5L
• Puissance maxi : 220 ch
• Année : 2004
• Préparation : CK Team
• Catégorie : T2
• Prix : 20 000 euros

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici