HYUNDAI SANTA FE

Au Mondial de l’Automobile en 2000, la présentation du Santa Fe sur le stand Hyundai a signé le début du constructeur coréen comme un des acteurs principaux du marché des SUV. Au fil des ans, celui-ci a grossi et gagné en standing, au point de se faire supplanter par son petit frère le Tucson. Si bien que les ventes sur notre marché sont anecdotiques: seulement 338 unités écoulées en 2017. Voilà en partie qui a poussé Hyundai France à renoncer à l’importation de la quatrième génération. L’autre raison étant le fort malus écologique qui s’appliquerait à ce modèle. Le Santa Fe quatrième du nom suit la tendance de son prédécesseur en s’allongeant encore de 7 cm, pour atteindre 4,77 m. Les lignes se font consensuelles, plus cossues aussi, suivant en cela l’exemple de la compacte i30, plutôt anonyme. Voilà qui ne devrait pas durer chez le constructeur coréen puisqu’il a présenté sur ce même Salon de Genève un concept-car dénommé Le Fil Rouge, aussi original qu’élégant. Sous le capot, on retrouve logiquement des motorisations partagées avec le cousin Kia Sorento: un diesel de 2,2 litres et 197 ch, qui sera épaulé dans un deuxième temps par un 2,0 litres de puissance encore inconnue.
Si le coeur vous en dit, il faudra faire appel à un mandataire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici