Jeep Compass 2.0 CRD Trailhawk 170 BA

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a de la gueule ce nouveau Jeep Compass 2.0. Rien à voir avec le modèle du début des années 2000 passé à la trappe dans une certaine indifférence. Cette fois, chez Jeep, on a voulu frapper fort et surtout donner les moyens à ce nouveau modèle de s’imposer ou, du moins, de s’exprimer pleinement sur le segment le plus porteur du marché mais aussi le plus concurrentiel : les SUV compacts. Une catégorie en pleine explosion depuis plusieurs années et dont la marge de progression est encore loin d’avoir atteint ses limites. En 2016, il s’est ainsi écoulé 1,6 million de SUV en Europe et chez Jeep, on table sur 2 millions d’ici à 2020.Mini Grand Cherokee Esthétiquement, ce  Jeep Compass 2.0 joue clairement l’identification avec son aîné le Grand Cherokee. Dans des proportions moindres, la face avant est pratiquement un copié-collé de ce dernier. C’est encore plus indéniable sur la version Limited avec des bas de caisse plus généreux que sur notre version Trailhawk. On ne s’en plaindra pas car cela offre une vraie gueule au Compass. La ligne latérale est également réussie avec une partie arrière au  niveau du hayon qui n’est pas sans rappeler un certain Peugeot 3008. La ceinture de caisse est assez haute, ce qui renforce la “présence” de ce Compass .

Un intérieur soigné mais triste
On le sait depuis la remise à niveau du Grand Cherokee, lorsque Jeep veut bien s’en donner les moyens, sa qualité de réalisation se rapproche des meilleurs. Sur ce  Jeep Compass, on va dire que le constructeur américain a fait le travail à moitié. Si la qualité progresse indéniablement, grâce, entre autres, à l’utilisation de plastiques moussés, d’ajustement soignés et d’une dotation technologique à la pointe du segment, on peut tout de même regretter l’austérité de la planche de bord. Mono couleur, sans travail esthétique, elle est massive et plombe un peu l’ambiance. Même l’écran multifonctions qui accueille une nouvelle génération du système U Connect enfin réactive et ergonomique est noyé dans cette immensité noire. C’est un peu dommage. Et tiens, puisqu’on en est aux petits reproches, on regrette également le manque d’espaces de rangement. Faites le test lorsque vous irez en concession. Rentrez dans l’habitacle portable à la main et tentez de le poser naturellement quelque part… Pour le reste et en toute objectivité, le  Jeep Compass 2.0 est plutôt accueillant, les places sont confortables mais comme dans la plupart des véhicules de cette catégorie, les places arrière sont un peu comptées. Deux adultes ou trois ados auront suffisamment d’espace à l’arrière. Côté espace justement, le coffre à plancher variable offre une capacité de chargement de 438 litres. Une valeur plutôt dans la fourchette basse de la catégorie. Sur notre version d’essai Trailhawk, notons également une sellerie cuir tissu spécifique mais en revanche, pas de sièges électriques.

Essai complet du Jeep Compass 2.0 CRD Trailhawk  dans Génération 4×4 n°35

JEEP COMPASS TRAILHAWK 2.0 170 MULTIJET BVA 9 4x4
Prix du modèle essayé : 41 990 € (à partir de : 24 950 €)

MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne turbo
Cylindrée [cm3] : 1 956
Puis. max. [ch. à tr/mn] : 170 à 4 000
Couple maxi [Nm à tr/mn] : 380 à 1 750
Boîte de vitesses : 9 rapports
Transmission : automatique
Nbre de portes/places : 5
Suspension AV/AR : amortisseurs à gaz comprimé
bitube et ressort hélicoïdaux
Stop & Start : oui
Pneus/Jantes : 225/60 R17/aluminium
DIMENSIONS/CAPACITES
L/l/h [mm] : 4 394/1 810/1 640
Empattement [mm] : 2 636
Garde au sol [mm] : 216
Poids à vide [kg] : 1 615
Poids tractable : 2 400
Vitesse maximale [km/h] : 196
0 à 100 km/h (s) : 9,5 s
Consommation constructeur (l/100 km) :
Mixte/urbain/extra urbain : 5,7/6,6/5,1
Emission CO2 (g/km) : 148

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici