ACTUS Discovery Td5 ES Big Foot
Discovery Td5 ES Big Foot préparation

Lorsqu’on parle de Big Foot, on pense instantanément au fameux pick-up F-250 1974 bleu de Bob Chandler. Bob est le père de la discipline consistant à relever de manière démesurée un 4×4 et à l’affubler de roues aux dimensions tout aussi démentes. Si depuis près de 40 ans le fameux Ford a fait des émules outre- Atlantique, la folie des 4×4 “sur échasses” n’a jamais réellement pris en Europe, ne serait-ce que pour des questions d’homologation. Reste que de l’autre côté du Channel, Mr. Richard Purchase a décidé que son Discovery Series II Td5 mériterait de gagner en hauteur, pour ne pas dire en altitude !

Avant tout, faisons fi de toute logique traditionnelle en matière de tout-terrain. Ce Land n’est évidemment pas destiné à crapahuter sur les pistes de challenges extrêmes, ni à partir en raid à travers le continent noir. Non, ce “jouet” est le fruit de l’envie de Richard Purchase de sortir du lot et surtout de sa volonté à s’affranchir des contraintes techniques pour arriver à ce résultat. Vous l’avez compris, le propriétaire est aussi exubérant que masochiste, mais force est de constater qu’il a réussi son pari Tout commence avec l’acquisition du Disco neuf en 2004 dans sa version la plus haut de gamme, la ES Premium à boîte automatique. Richard opte pour cette  ultime évolution du Discovery Td5, ne succombant pas du tout aux charmes du Disco 3 arrivant prochainement sur le marché. Surtout, il tient à profiter des ponts rigides, un équipement qui disparaît sur le nouveau Land. A partir de là, le jeune militaire de l’armée territoriale de sa Majesté ne va cesser de modifier l’engin, l’écartant du plancher des vaches à travers quatre phases
de suspensions rehaussées et de roues au diamètre de plus en plus conséquent.

Bottes de sept lieues
Aujourd’hui, le Disco II chausse du 49 pouces ! Montés sur des jantes Matt Lee, d’imposants Super Swamper en 21×49-20LT font gagner à eux seuls 20 centimètres au Land ! A propos de jante, avez-vous noté le nombre d’écrous ? De 5, le Land passe à 6, laissant présager une importante modification. C’est le moins que l’on puisse dire, les ponts d’origine faisant place à des ponts portiques Unimog, modifiés en partie par Richard. Du système d’engrenage portique rénové à la suspension à quatre tirants horizontaux, tout a été pensé, préparé et développé en partie ou entièrement par notre homme, avant d’être fabriqué par S&W Off Road Motorsport, puis installé par Milner Off Road. Le préparateur anglais a judicieusement suggéré d’opter pour des amortisseurs Fox à réserves séparées afin de stabiliser l’engin immédiatement après un impact lorsqu’il passe des obstacles avec trop d’entrain, comme Richard ne rechigne pas à nous le montrer.

Aujourd’hui, le Discovery Td5 chausse du 49 pouces !

Essai complet de la préparation du Discovery Td5 ES Big Foot dans Génération 4×4 n°40

• Moteur : 5 cyl. 2.5L Td5 préparé de 200 ch
• Ponts : Origine camion Unimog militaire, modifiés par Milner Off Road Extension de châssis, suspension Fox et arceau entièrement sur mesure
• Pneus : Super Swamper en 21 x 49/20
• Poids total : 2 850 kg

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Champs requis *

A Propos
Génération 4x4 est un magazine mensuel créé en 2008, c’est LE magazine d’informations dédié à tous les véhicules tout terrain. Tous les mois, Génération 4x4 vous offre une information aussi complète et objective que possible. On y retrouve : les nouveautés, les essais et comparatifs de tous les SUV du marchés, les plus belles préparations 4x4 ; un guide d’achat de tous les véhicules tout terrain ; l’actualité du sport et des rallyes ; des voyages 4x4 autour du monde