Pas de problème particulier sur cette première partie du classement hormis un Giniel De Villiers malchanceux: “Un très mauvais début de course pour nous. après 30km, on a commencé à perdre la direction assistée, ce qui est fatal sur un tracé comme celui-ci, j’ai les bras et les mains en feu! Donc on a été obligé de rouler très lentement, et même de nous arrêter 3 fois pour remettre du liquide de direction assistée. Les 50 derniers kilomètres nous n’avions plus du tout d’assistance de direction. Et franchement c’était presque impossible de conduire dans ces conditions. Donc je suis déjà content d’être ici! pour la bagarre, il faudra attendre un autre jour! déclare-t-il à l’arrivée (source l’Equipe).”
La vraie surprise vient de l’étonnante victoire de Souza (Haval H8), qui sans conteste d’être un excellent pilote, on ne le voyait pas être aussi rapide sur ce type de spéciale qui fait la part belle au pilotage. Il apporte une première victoire à une auto de marque chinoise. Orlando Terranova devant son public fait lui aussi parler la poudre. Vainqueur de l’édition 2013 du rallye Oilibya du Maroc, il confirme sa nette progression constatée ses derniers temps en coiffant Nasser Al-Attiyah lui aussi très rapidement dans le coup!. C’est certainement, Nani Roma qui louppe de plus prêt la victoire avec s’être fait “bouchonné” pendant les 120 derniers kilomètres par, le comble, Carlos Sainz peu à l’aise avec son buggy SMG qui finit quand à lui 5ème. Devant un Peterhansel handicapé d’une crevaison lente et d’une position d’ouvreur/nettoyeur de piste, qui se fait prendre quelques minutes dans la bagarre (4’21) mais qui gardait le sourire à l’arrivée. Il faut dire que demain il aura du coup l’une des meilleures places au départ pour reprendre du temps sur ses petits copains de la veille…Enfin on retrouve trois autres français dans les vingt premiers, Christian Lavieille, qui confirme l’excellente santé des 4×4 Haval H8 chinois. L’ami Pascal Thomasse très rapide et premier des buggy MD du team d’Antoine Morel et l’ancien motard Patrick Sireyjol qui doit peut-être en avoir assez qu’on le traîte d’ancien motard suite à ces nombreuses belles places en particulier sur le Dakar (12ème en 2009) derrière un volant…

Deuxième partie du classement, ce n’est pas la même histoire !

Ici cela se gâte pour un paquet de favoris… Robby Gordon doit s’arrêter une multitude de fois pour des problème de chauffe moteur (vapor lock entre autres…)Il perd quasiment 4h30 !!!
Ronan Chabot, l’autre pilote leader des buggy SMG se classe bon dernier (raison encore inconnue) à plus de 6h00…
Et enfin notre ami Eric Vigouroux doit être bien triste dans sa peau de dernière heure de team manager puisque ces deux tout nouveaux protos Chevrolet conduit respectivement par BJ Baldwin et Guerlain Chicherit arrivent respectivement que 92 et 114ème ! A noter le retour aux affaires de “JP” Strugo et de son copilote de toujours bien connu des Jeepers “Zag” Cattarelli du team Dessoude,91ème …


FR – étape 1 – Auto/Moto – Résumé de l'étape… par Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici