DAKAR
ETAPE 2: SAN LUIS – SAN RAFAEL > 433km de spéciale

Une 62ème victoire d’étape pour Monsieur Peter !

Superbe Spéciale aujourd’hui qui a bien souri aux Français : à commencer par Stéphane Peterhansel et son brillant copilote “Paulo” Cotteret qui décrochent l’étape devant Carlos Sainz à 46′ et un bouillant Giniel De Villiers dont le Toy a dû en voir de toutes les couleurs ! Parti ce matin à la
27ème place, excusez du peu, il termine sur le podium en ayant dû doubler un paquet d’attardés (!) qui se présentaient devant son capot… C’est exactement ce qu’a dû faire Ronan Chabot (copiloté par son inséparable Gilles Pillot) mais en pire, puisque nos Vendéens étaient classés hier bons derniers. Comme vexés, ils arrivent à une impensable 6ème place aujourd’hui, ravissant du coup cette position longtemps occupée au classement provisoire par Christian Lavieille. Ce dernier se retrouve donc à une honorable 7ème place, démontrant ainsi qu’il aurait bien les moyens de jouer les troubles fêtes, si son auto, l’Haval H8, ne lui fait pas des chinoiseries. Des chinoiseries, c’est le pauvre Carlos Souza qui a dû en faire une indigestion ! Turbo HS au km32 de la Spéciale. Les jours se suivent et ne se ressemblent décidément pas. Il remporte hier de mains de maître la Spéciale, pour échouer aujourd’hui, après quelques kilomètres de courses, sans en être un seul instant responsable…
A noter enfin, que nos petits Français sont en très grande forme ! Dans cette Spéciale, on en compte 3 dans les 10 premiers, 6 dans les 20, et 10 dans les trentes premiers ! Pascal Thomasse et son copi, Pascal Larroque, à l’aide de leur superbe Buggy Optimus MD, pointent déjà 14èmes au général, talonnés par Patrick Sireyjol (buggy Cummins SMG). Non loin derrière, on retrouve Laurent Fouquet (18ème) et son tout nouveau Sodicars Racing BV6. Aux allures de BMW X6, à châssis Fouquet forcément, cet équipage montre déjà un sacré potentiel !
On vous en avait parler à mi-mot hier dans notre compte rendu d’étape. La Mini noir carbone du Team X-Raid partait ce matin en sixième place avec tous ses adversaires direct en ligne de mire.
Une place idéale pour tenter un coup. Stéphane a montré dès cette deuxième spéciale qu’il comptait bien rester le patron du Dakar.


FR – étape 2 – Auto/Moto – Résumé de l'étape… par Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici