AccueilA LA UNEDakar 5e victoire d’Al Attiyah

Dakar 5e victoire d’Al Attiyah

Full aux As par le roi pour Toyota en T1+ en T2 comme en « Classic »

La 45e édition du Dakar s’est achevée à Dammam après 14 étapes marquées par des rebondissements dans toutes les catégories.

Au total, 235 véhicules sur les 355 engagés ont rejoint l’arrivée du Dakar 2023 : 80 motos (vs 121 au départ), 10 quads (vs 18), 46 autos T1 et T2 (vs 67), 38 proto-légers (vs 47), 39 SSV (vs 45) et 22 camions.

Par ailleurs, 80 des 88 équipages ayant pris part à la 3e édition du Dakar Classic, la course de régularité ouverte aux véhicules du XXe siècle, ont terminé l’épreuve.

Dakar 5e victoire d’Al Attiyah

Dakar 5e victoire d’Al Attiyah

Le succès de Nasser Al Attiyah n’est pas une surprise grâce, certainement, à l’expérience acquise après 20 participations au Dakar.

Il s’impose pour la 5e fois, avec le plus gros écart réalisé depuis 20 ans en catégorie auto surfant comme chez lui sur l’océan de dunes de l’Empty Quarter Saoudien.

Il distance de 1h21’ Sébastien Loeb 2e, auteur d’une série de 6 victoires d’étapes consécutives qui si elle le font entrer dans le livre des records du Dakar, ne lui ont pas permis de remonter sur la Toyota de tête.

Nasser avec son fidèle copilote Mathieu Baumel à la navigation (Depuis 2015) ont pris la tête de la course sans se précipiter au soir de la 3e étape pour atteindre la journée de repos avec 1h20’ d’avance sur leur plus proche poursuivant qui succombaient aux rigueurs du terrain.

Dakar 5e victoire d’Al Attiyah

Les Hunter de l’écurie Prodrive se retrouvaient exclus des débats principaux dès la deuxième étape par une pluie de crevaisons, tandis que les Audi de Stéphane Peterhansel et de Carlos Sainz perdaient toute chance de succès au pied d’une dune sur la 6e étape.

L’heure de la conquête n’a pas encore sonné pour la motorisation « électrique » des RS Q e-tron dont un seul exemplaire, celui de Mattias Ekström, a vu Damman.

Dakar 5e victoire d’Al Attiyah

Dakar Catégorie T2

Aussi étonnant que cela paraisse, la catégorie « T2 » (officiellement « Voitures tout terrain améliorées ») existe toujours. Ici pas de doute, la victoire de Toyota était écrite puisque qu’ils étaient que 3  participants en lice et seuls les 2 nouveaux Land cruiser VDJ 300 (Team Auto Body) terminent. Qu’importe de terminer 121e et 124e au scratch toutes catégories confondues, les Saoudiens ont vu passer ces Toyota dont ils sont si friands…L’Arabie Saoudite est le plus important marché de la planète pour Toyota…

Dakar Classic 2023

Dakar Classic

Quant à la catégorie Dakar « Classic », si l’affluence de l’an dernier n’était pas de mise ( 140 participants en 2022 contre 88 en 2023), c’est de nouveau et encore une victoire et même un triplé gagnant au scratch pour les Toyota avec 2 Land Cruiser HDJ 80 Espagnols (1e Juan Morera / Lidia Ruba, 2e Carlos Santaolalla/ Aran Sol i Juanola) suivis d’un robuste BJ 71 Italien sur la 3e marche de ce podium qui devient lui aussi un peu « Classic ».

Le premier équipage Français est 5e toujours sur HDJ 80 (Serge Mogno/ Florent Druhon).

Selon les moyennes de vitesses choisie, tous les participants du « Classic » semblent être passé par le podium et c’est bien mérité face à ce 45e Dakar dont personne ne se doutait que le ciré si cher aux Bretons serait si utile !

Dakar Classic 2023

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Must Read

Opel Frontera le retour

Opel Frontera le retour

0
Opel Frontera le retour Le 4x4 légendaire d’Opel revient Dans le cadre de la relance d’Opel, la marque allemande désormais sous la coupe de Stellantis, renoue...
Defender Kite Surfeur

Defender Kite Surfeur