Cherokee XJ 4,0L Jeep

Alors que souvent, on râle lors des vérifications techniques sur les épreuves des divers championnats off-road, on ne peut que se féliciter qu’ils restent le meilleur moyen de débuter en compétition. C’est le cas pour Teddy Aubrun et ses copains qui, pour un budget somme toute raisonnable, y sévissent depuis 2013 en amateurs passionnés. En 2016, ils inauguraient la nouvelle monture de leur team Pure Innocent : un fidèle Cherokee XJ 4,0L presque stock, catégorie T2 oblige. Mais l’Indien sait toujours suivre la piste d’un road-book.

Parmi les pilotes actuels, on en connaît beaucoup qui ont débuté à bord d’un Cherokee et en conservent d’excellents souvenirs. Ce descendant des légendaires Cherokee SJ  (1974 à 1983), sorte de tank format station wagon US, fut lancé en Europe en 1984. De sa traversée de l’Atlantique, notre Indien sortira gagnant. Il y laissera quelques centaines de kilos, y gagnera en puissance et son costume traditionnel fera des ravages durant la belle époque des vrais 4×4, surtout lorsque Monsieur put rentrer chez lui en annonçant : «Il a aussi quatre portes, c’est un gros break… mais 4×4.. » Cette Jeep profite aussi à partir de 1985 du réseau de distribution de Renault, ce qui facilite le succès. Mais on ne peut pas dire que les versions diesel (2,1L et 2,5L TD) proposées par le constructeur français ont été les plus prisées par ceux qui voyaient dans le Cherokee une machine de course. Leur choix se portait bien évidemment sur la version motorisée par le fameux 6-cylindres en ligne 4,0L essence d’environ 175 ch et que certains s’empresseront d’optimiser pour faire la course tout en conservant bien souvent la boîte automatique d’origine, elle aussi la plupart du temps modifiée pour plus de robustesse. Cette année, cela fait vingt ans que ce Cherokee qui portait le doux nom de “XJ” a disparu des showrooms des concessionnaires

Préparation standard T2B2
De par son passé professionnel de mécanicien auto, Teddy n’a pas besoin de conseils pour préparer son Cherokee XJ . Il commence par démonter tout l’intérieur, histoire de gagner quelques kilos avant de faire installer un arceau chez un voisin qui n’est autre que Pierre Philippe, l’auteur des buggys Phil’s Car. Bien à l’abri derrière cette armure aux normes FFSA, deux baquets et harnais, des coupe-circuits et des extincteurs installés, il est temps de passer à cette bonne vieille liaison au sol. Là, pas trop de travail si ce n’est s’occuper des suspensions en changeant les lames de ressorts pour des versions renforcées et implanter quatre amortisseurs à bonbonnes séparées Scorpion, plus efficaces et endurants. Les ponts révisés restent strictement d’origine, mis à part l’installation de freins à disques sur celui de l’arrière.

Essai complet de la préparation du Cherokee XJ 4,0L dans Génération 4×4 n°35

• Marque : Jeep
• Modèle : Cherokee XJ
• Moteur : 6 cylindres 4,0L essence
• Puissance : 178 ch
• Discipline : Champ. de France de Rallye TT
• Catégorie : T2B
• Préparation : Teddy Aubrun
• Assistance : NCTT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici